Merci d'activer Javascript pour profiter de ce site

Ouvrez les yeux ! Les collectivités locales vous prennent en otage !

Chantier gigantesque en cours!

Chère Amie, Cher Ami,


Sur 10 ans (2007 à 2017) le constat est accablant :

  • Hausse de la dette des collectivités territoriales de 105 à 150 milliards d’€ : +43 %
  • Hausse des dépenses des collectivités territoriales de 200 à 255 milliards d’€ : +27,5 %
  • Hausse des dépenses de personnel des collectivités territoriales de 44,6 à 62,4 milliards d’€ : +40 %

Une seule région échappe à ce fiasco et réussit depuis 3 ans à réduire ses dépenses. Est-ce la vôtre ? Je vous le dirai dans un instant…

L’appétit gargantuesque du monstrueux mille-feuille territorial est sans limite.

Qui va payer tout ça ?

Vous ! Car vous êtes pieds et poings liés, otage d’un système vorace qui confine à l’absurde et qui ponctionne de plus en plus lourdement ses concitoyens. Voyez vous-même :

Les recettes fiscales de nos chères collectivités locales sont passées en 10 ans de 100 à 140 milliards : +40 % de hausse ! Les taxes d’habitation et foncière ont augmenté de +56 % sur la période. La taxe sur les ordures ménagères s’envole, les droits de mutation aussi…

Ponctionner le fruit de votre travail ne suffira pas. La prise d’otages sera donc généralisée : vos enfants et petits-enfants "casqueront" aussi.

Je vous rappelle que les dettes d’aujourd’hui sont les impôts de demain. Une lourde épée de Damoclès fiscale (150 milliards) pèse sur les têtes blondes de nos petits chérubins…

Nous n’avons pas le droit de fermer les yeux.

À tous les échelons territoriaux, Grand Gaspillage et déresponsabilisation prospèrent, dans l’impunité la plus totale.

Nous sommes une puissante force de frappe capable de contraindre nos élus à une meilleure gestion. Unis, tout est possible. Nos victoires passées en sont l’illustration la plus éclatante.

Dans ce message, je vous soumets un plan de bataille et 2 leviers d’action pour défendre VOS intérêts. Cher membre de Contribuables Associés, j’ai besoin de votre adhésion à ce projet.


Battons-nous pour la suppression des doublons !


Nous croulons sous les strates de collectivités locales : régions, départements, communes, communautés de communes syndicats intercommunaux, syndicats mixtes, établissements publics de coopération intercommunale… et j’en passe.

À ce mille-feuille indigeste s’ajoute la fonction territoriale d’État. Véritable « bras armé de l’État ». Cette monstrueuse technostructure compte 1,3 million de fonctionnaires qui pullulent à tous les niveaux de nos territoires et doublonnent en bonne partie avec les agents territoriaux & sociaux.

Un impénétrable enchevêtrement de structures et de compétences. Un sac de nœuds !

Résultat : des doublons partout et à tous les niveaux, des effectifs pléthoriques, un cloisonnement entre les services qui entrent en concurrence, et des surcoût colossaux…

Ces doublons administratifs nous coûtent 60 milliards chaque année selon Le Figaro (juillet 2019)

L’étanchéité entre services d’un même territoire est telle, qu’on en arrive à avoir 3 offices de tourisme à Besançon : celui de la région, du département et de la commune !

La Cour des comptes s’insurge, s’alarme, mais reste impuissante face au constat ! La situation s’enkyste.

Vous et moi devons les stopper. Faire cesser cette incurie chronique. C’est possible. En actionnant 2 leviers essentiels. Je vous dis comment dans un instant…


Mettons fin au scandale des entités dormantes


La fonction publique d’État a transféré certaines compétences aux collectivités locales. Mais elle ne supprime pas les directions régionales d’État devenues du coup inutiles !

Il y a ainsi des milliers de fonctionnaires sans travail, payés à ne rien faire.

Parmi eux, 128 sous-préfets sans affectation, rémunérés quelque 8 000 € net par mois à ne rien faire. Un coût 21,5 millions d’€ par an (hors primes qui peuvent plus que doubler le salaire !)

Quand je vous dis qu’on marche sur la tête…

Ce gaspillage d’argent public (notre argent !) est intolérable. Mobilisons-nous massivement, dès la fin de ce message, pour en finir.


Fusion des régions : avez-vous tirez le ticket gagnant ?


La fusion des régions devait nous faire économiser 10 milliards d’€… nous n’avons eu que des hausses de dépenses !

Trois ans après la fusion, une seule région a réduit ses dépenses : Auvergne-Rhône-Alpes. Les 12 autres régions ont toutes augmenté leurs dépenses.

L’harmonisation par le haut des salaires a fait des ravages. Prenons la région Nouvelle-Aquitaine :

Après réalignement par le haut, l’indemnité des élus du Limousin est passée de 1 520 à 2 661 € (+75 % !). Ceux du Poitou-Charentes de 1 990 à 2 661€ (+40 %).

Avez-vous déjà vu de telles hausses de salaires ? Du jour au lendemain… ?

Pire ! Face à l’alignement par le haut des rémunérations des élus, les 7 600 agents de Nouvelle-Aquitaine ont réclamé un traitement similaire et ont obtenu une harmonisation par le haut de tous leurs salaires !

Résultat : un coût supplémentaire de 17 millions d’€ PAR AN pour la région, selon la Cour des comptes. Aux frais du contribuable.

C’est si facile pour un président de région d’être généreux avec l’argent des autres… votre argent.

Pendant ce temps, le contribuable français, coincé entre les privilégiés d’en haut et les privilégiés d’en bas, impuissant, se fait racketter, essorer.

Il est grand temps de passer à l’action. Voici ce que je vous propose :


Notre plan de bataille : deux leviers d’action pour défendre VOS intérêts


Nous, les Contribuables Associés, sommes un instrument de pression et une force de propositions pour nos élus.

Aujourd’hui, il y a urgence :

  •  Les municipales de mars 2020 se rapprochent
  • Et le projet de loi Macron sur la décentralisation sera voté l’an prochain

Si nous voulons peser dans le débat, faire pression sur les élus, c’est aujourd’hui qu’il faut agir.

Ainsi l'association veux transmettre une proposition de loi destinée à être débattue à l’Assemblée nationale lorsque la réforme territoriale sera votée l’an prochain.

Mais pour cela, j’ai besoin de votre feu vert. De votre engagement : car c’est de vous que je tiens ma légitimité !

J’ai besoin de savoir que vous êtes TOUS derrière moi quand j’irai voir élus, politiques et parlementaires.

Ils doivent savoir que derrière moi (votre porte-parole), ce sont 350 000 membres-contribuables qui montent au créneau et se battent pour plus de justice fiscale.

S’il vous plaît. Faites-le savoir à nos élus. Soutenez-moi dans la défense de vos intérêts. Renvoyez-moi votre acte d’engagement ci-joint, signé et approuvé. Un véritable "ordre de mission" !

Il faut aller plus loin encore. Nous, les Contribuables Associés, devons être lanceurs d’alerte, éveilleurs de consciences. Je veux alerter les contribuables français du Grand Gaspillage à l’oeuvre dans nos territoires.

Leur révéler comment nos collectivités locales engloutissent notre argent, minant la France, nos vies, notre avenir et celui de nos enfants.

Rallions-les à notre cause pour devenir une association active encore plus puissante. Tous ensemble, nous constituerons une force de frappe décisive. Allons les chercher !

J’ai besoin de votre soutien pour monter notre campagne de ralliement des contribuables. Elle n’est possible que grâce à vous. Grâce à votre générosité.


Avec cette campagne, nous faisons d’une pierre deux coups :


Nous mettons la pression sur le gouvernement et les élus qui voteront la loi de décentralisation l’an prochain

Nous étoffons nos rangs pour que les contribuables cessent d’être des "vaches à lait" juste bons à payer et se taire !

Dans cette bataille, chaque don compte. Ce sont nos munitions, le carburant qui fait avancer notre action. Et les victoires de demain.

30 €, 50 €, 100 €, 500 €… j’espère pouvoir compter sur votre aide la plus généreuse possible (un don de 100 € ne vous coûte en réalité que 33 € après déduction fiscale de 66 %).

La participation de chacun d’entre vous est essentielle car nous dépendons à 100 % de vos dons.

Nous nous interdisons statutairement de toucher le moindre centime d’argent public. Pour garantir notre totale indépendance et notre liberté de parole.

Cher donateur, je ne vous remercierai jamais assez pour votre engagement sans faille, pour votre soutien indéfectible depuis tant d’années, pour votre générosité renouvelée.

De tout cœur, merci.

Soyez assuré que chaque centime que vous nous donnez est un centime investi dans la défense de vos intérêts. Tout ce que nous faisons, nous le faisons pour vous.

N’attendez pas, l’agenda politique est très serré ! 

Est-ce que je peux compter sur vous ?

Je m’engage, jour après jour avec mon équipe, à tout mettre en oeuvre pour toujours défendre vos intérêts... De tout cœur, merci pour votre indéfectible soutien.

Bien cordialement,

Eudes Baufreton
Directeur de Contribuables Associés

Stop à cette prise d'otage !

Nous avons besoin de vous pour faire bouger les lignes! Votre geste est une aide précieuse, pour continuer à organiser notre mobilisation et à faire pression sur le gouvernement.

1. Choisissez le montant

Don UNIQUE
Don MENSUEL *
* Vous avez la possibilité d'interrompre votre don régulier à tout moment.
Votre don de
ne vous coûte que

grâce à la réduction fiscale de 66% du don à hauteur de 20% du revenu imposable.

2. Saisir votre adresse

3. Mode de paiement


Plateforme de paiement 100% sécurisée

Confidentialité et sécurité de vos données

Contribuables Associés s'engage à ne jamais communiquer votre adresse email. Elle vous appartient, et doit rester privée et sécurisée.

Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans nos emails pour
vous désabonner de nos communications.

Contribuables Associés - 13 rue du Quatre-Septembre - 75002 PARIS

 01 42 21 16 24

Contribuables Associés est une association Loi 1901
Ses statuts ont été déposés en préfecture de police de Paris le 7 février 1990 sous le numéro d’ordre 90/0541, numéro de dossier 093848P. Parution JO du 7 mars 1990

Fichier déclaré à la CNIL sous le numéro 235741.

En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant ou si vous ne souhaitez pas que vos coordonnées soient communiquées à des organismes agréés par nos soins à des fins de prospection, veuillez vous adresser à contact@contribuables.org ou au 01.42.21.16.24