Merci d'activer Javascript pour profiter de ce site

Injonction d'agir

Monsieur le Premier ministre,

Étant donné que nous avons une dette publique de 2 736 milliards d’euros. Et que nous continuons de nous endetter au rythme de 1 milliard d’euros par jour.

Étant donné que la dette d’aujourd’hui sont les impôts de demain. Et que la France est déjà championne du monde des prélèvements obligatoires.

Étant donné que notre dette croît mécaniquement de 3 points de PIB par an. Et qu’elle atteindra 140% à 150% du PIB d’ici 2030 si rien n’est fait (Estimations Patrick Artus).

Étant donné qu’en 2018 déjà, la Cour des comptes s’alarmait du fait que « l’Etat dépense deux fois plus que ce qu’il a » et « qu’il est incapable de limiter la progression des dépenses de personnel ».

Je me joins à la grande campagne des Contribuables Associés pour exiger :

  • L’inscription de la proposition de loi DALLOZ à l’ordre du jour des discussions parlementaires.
  • Pour qu’elle soit débattue. Votée. Et que la « Règle d’Or » soit gravée dans notre Constitution.

La Suisse, l’Allemagne, l’Espagne ont adopté la « Règle d’Or ». C’est possible.

Et 8 Français sur 10 sont pour la « Règle d’Or » (sondage Ifop nov. 2021).

Nos finances publiques sont hors de contrôle. Et la souveraineté financière de la France l’exige.

Je vous prie d’agréer. Monsieur le Premier ministre, l’expression de mes sentiments distingués.


Contribuables Associés - 13 Rue du Quatre-Septembre, 75002 Paris
01 42 21 16 24 - contact@contribuables.org
Copyright © 2021 Contribuables Associés